Plongée à Koh Phi Phi (Thailande)

Afin de ne pas lasser les lecteurs nous faisons un condensé des jours passés, les journées se ressemblant assez.

La journée type constitue en un lever au alentour de 7 H 30 afin de se trouver au club de plongée avant 8 H, heure de départ du bateau. Nous avons plongé en moyenne 2 fois par jour parfois 3. Cette région du monde est mondialement connue pour la plongée, en effet certain sites figurent parmi les 10 plus beaux sites au monde, ce qui explique le nombre de plongeurs et de clubs de plongées sur l’ile.

La richesse des fonds marins, la beauté et la très bonne visibilité sur certains des sites rendent ces plongées vraiment splendides, d’autant que le prix moyen pour deux plongées et repas inclus est d’environ 50 Euros. Nous nous sommes régalés durant cette semaine et avons ainsi nagé avec des requins léopards, des tortues de différentes taille, des seiches magnifiques. Nous avons pu observé des dizaines de muraines géantes, des bancs de barracudas, des tiger fish ou autre lion fish, et même pu approché des hippocampes. Bref, une faune inimaginable et très variée. La très grosse différence avec le Mozambique reste la diversité et la richesse de la flore marine. C’est la première fois que nous voyons autant d’espèces différentes de coraux, de plantes, de mousses...Et les couleurs sont simplement magnifiques !

Nous avons expérimenté une plongée en épave, une Wreck Dive, qui reste sympa, mais nous avec une visibilité plutôt mauvaise, et un nombre trop important de plongeurs ce matin là....Il va falloir réessayer dans d’autres conditions et ailleurs, mais l’idée est plutôt intéressante car dépaysante.

Enfin, nous avons voulu testé une plongée de nuit, et là c’était simplement merveilleux ... Tu pars vers 18h du club avec une immersion vers 19h30, lorsqu’il fait pratiquement nuit noire ... et munie de ta torche tu vas explorer les fonds ... Une expérience vraiment inoubliable, tellement l’atmosphère est particuliere, les sensations décuplées, et pas la moindre peur ou sentiment d’insécurité. Nous avons même éteint les lampes sous l’eau pendant deux minutes, et on a pu apprécier les superbes couleurs du plancton fluorescent dans le noir complet ... Un petit régal !
.
Il n’est évidemment pas nécessaire de plonger pour s’amuser sur l’ile tellement celle-ci regorge d’activités pour les touristes. On peut aller visiter les autres ilots, se retrouver sur une plage avec presque personne (presque car il y a toujours quelqu’un pour vous vendre un coca), sauter d’un rocher de 15 m afin d’atterrir dans la mer, faire de l’escalade.

Nous avons également fait des rencontres, Lucie et Barth, pour les présenter il s’agit d’un couple qui passe 3 semaines en Thaïlande et nous les avons rencontrés au club de plongée. Nous avons tout de suite accroché car nous avons le même humour. Nous avons passé une journée très agréable avec eux ou nous avons loué deux cano๋s et nous sommes partis snorkeller à Shark point (lieu des requins à pointe noire). Nous en avons plusieurs de 1 m de long ainsi que de nombreux poissons. Ensuite nous avons pagayé jusqu’à une plage de sable blanc où nous nous sommes reposés.

Si vous voulez faire la fête à Kho phi phi il n’y a que l’embarras du choix. Il y a les bars diffusants les derniers succès du box office tel Casino Royal ou les derniers films de Will Smith pas encore sorti en France, évidement en pirate. On peut aussi se faire masser, chose que nous ferons à plusieurs reprises. Le vrai truc le soir est d’aller danser avec son backet. Un backet est un sceau de plage dans lequel on mélange des glaçons, de nombreux alcools et un peu de coca mais pas trop pour pas le noyer. Ensuite il faut boire le tout à la paille, cela co๛te environ 5 euros ici et énormément de monde en boit. Conclusion, très rapidement les gens sont saouls et je vous laisse imaginer la suite.

Pour terminer un petit retour sur le tsunami qui a particulièrement touché cette ile. Lorsque vous êtes sur l’ile il ne reste qu’un mémorial et une partie du port laissé en état afin que les gens devinent ce qu’il s’est passé. Il y a aussi maintenant des sirènes et un parcours fléché pour se protéger. Sinon le tourisme a repris très vite le dessus et ils sont en train de reproduire les mêmes erreurs en voulant agrandir le port afin de doubler la capacité de bateaux accueillis. Mais le plus malheureux est la construction à l’emporte pièce de nombreux hôtels et restaurants. Kho Phi Phi reste encore une île paradisiaque, surtout pour nous occidentaux, mais pour combien de temps ?


P.S : Merci encore à Lucie et Barth de nous avoir laissé leur Lonely Planet Thaïlande ... évidement que l’on vous invitera à manger à Bobigny lorsque nous serons de retour.

Olivier, Pascal le 09 mars 2007

<< Arrivée à Koh Phi Phi

4 jours à Phuket >>

2006 - 2019 © TMTDM