Les otaries de Cape Cross (Namibie)

Après un réveil moins matinal, nous voilà à 10h00 à l’entrée de Cape Cross. C’est le principal lieu d’observation d’otaries de la Namibie. En effet des milliers d’otaries viennent sur ce lieu toute l’année. Les femelles, à cette période de l’année, mettent bas tandis que les males parcourent des distances phénoménales, des centaines de Km, pour donner à manger à toute la famille. Nous avons donc assisté à un spectacle extraordinaire, des naissances de bébé otarie sous nos yeux ... Nous sommes restés environ une heure à observer et à contempler ces animaux. Il se dégage de ce lieu une odeur insupportable, il faut impérativement respirer par la bouche, sinon c’est le décès assuré !

Ensuite nous sommes allées à une centaine de Km plus au sud, à Swakopmund. C’est la station balnéaire du pays, beaucoup de touristes s’y rendent. Nous restons très peu de temps, en raison d’un temps ombragé. Nous passons également à Walvis Bay, ou l’on peut observer des milliers d’oiseaux, chose que nous ne faisons pas car nous devons nous rendre à la porte du désert à Sesriem, à plus de 300 Km de là, pour passer la nuit.

Les routes, dans ces endroits très sauvages ne sont pas goudronnées, ce sont des pistes. En berline, il est imprudent de dépasser 70 Km/h. Enfin si bien sur, on ne veut pas être victime d’une crevaison ! Par contre, fort est de constater la beauté des paysages que nous traversons. C’est de toute beauté !

Nous avons donc conduit jusqu’à 19h00 avant de trouver une place au camping municipal de Sesriem. Oui, l’idée c’est d’être au plus près de l’entrée des portes du désert pour être les premiers le lendemain matin pour le lever de soleil ...

Pascal le 19 novembre 2006

<< Traversée de la Skeleton Coast

Les dunes rouges de Sossusvlei >>

2006 - 2019 © TMTDM