Les dunes rouges de Sossusvlei (Namibie)

Ce matin nous nous sommes levés à 4h30 car nous voulons être à 5h00 devant la porte d’entrée du parc de Sossusvelei. Nous démontons la tente à la lampe frontale et rangeons toutes nos affaires.

5h15 : Ouverture des portes et entrée dans le parc. Notre objectif est assez simple nous voulons assister au lever du soleil sur la dune 45 qui est la dune la plus haute du monde avec une hauteur maximale de 350 mètres. Nous arrivons en bas de la dune à 5h35 ce qui nous laisse moins de 40 minutes pour être en haut de la dune. Vous comprenez bien ... il est 5 H 35 du matin et nous entamons l’escalade de la dune le plus vite possible pour ne pas louper le lever du soleil.

La dune est très dure à grimper car nous sommes les premiers et nous sommes obligés de faire le premier chemin. Nous arriverons en haut de la première partie de la dune (140 m) à temps pour voir le lever du soleil. Il s’agit d’un spectacle incroyable, nous avons une vue sur toute la vallée et cela vaut très largement le fait de se lever d’aussi bonne heure. Nous resterons une heure en haut de la dune avant que Xavier et Pascal décide de la descendre en faisant des roulades et des sauts dans tous les sens. Je me suis abstenu de tout cela et suis redescendu par le chemin ... Tu vois maman je fais attention à mon genou.

Nous avons ensuite pris la direction de la dune de Sossusvelei à 15 Km de là. Nous laissons la voiture sur un parking et nous finirons les 5 derniers kilomètres à pied car la route n’est praticable qu’avec des 4x4. Il y a la possibilité sur place de prendre des 4x4 faisant la navette mais en payant 100 $ Namibiens par personne ... Hors de prix !

Après avoir parcouru ces kilomètres il nous faut encore gravir la dune qui est moins haute mais tout de même. Xavier et moi prenons un chemin tracé par les précédents marcheurs tandis que Pascal décide d’attaquer la dune en frontal. Après avoir lutté un petit bout de temps il arrivera en haut de la dune et honnêtement chapeau car elle était vraiment "Steep" (Penché). On reste un peu en haut à observer le paysage puis nous décidons de rentrer. Sur le chemin du retour nous décidons de tenter de faire du stop, on ne sait jamais. Un véhicule faisant la navette s’arrête et nous prend. Ce que nous ne savons pas c’est qu’à l’arrivé le chauffeur nous demandera de payer 50 $ Namibiens par personne. On tombe de nues et nous lui expliquons qu’il y a un malentendu car en France quand on fait du stop on ne paye pas. Il s’énerve, nous maudit et nous laisse partir sans payer.

Nous récupérons la voiture et retournons au camping afin d’appeler Budget et savoir si nous pouvons rendre la voiture plus tôt et ainsi récupérer un peu d’argent. Il s’avère que cela est possible donc nous décidons de retourner à Windhoek. Avant de partir nous nous ensablons ce qui nous demandera 45 minutes pour sortir le véhicule grâce à un 4x4 qui treuillera la voiture sur 50 m.

Nous voila parti pour plus de 4h00 de voiture sur des pistes de cailloux. Les routes en Namibie sont vraiment conçues pour les 4x4 et non pour les véhicules de tourisme. Si vous avez le choix privilégié vraiment un 4x4 vous en verrez rapidement l’utilité.

Nous arrivons à Windhoek vers 17h30 et trouvons de la place dans le Backpackers de notre premier jour. Nous lavons notre linge, prenons une douche et allons manger un petit morceau au KFC qui se trouve à coté. Nous nous coucherons vers 22h00.

Olivier le 20 novembre 2006

<< Les otaries de Cape Cross

Journée de transition à Windhoek >>

2006 - 2019 © TMTDM